Une Orestie

Une Orestie se situe au carrefour de trois temporalités: un texte du passé, une représentation dans le présent, une dimension futuriste. La mise en scène est là pour confronter les époques, exalter les contraires, créer de la tension entre les analogies. Nous racontons l’homme de demain en le liant à son passé. Il nous appartient de concentrer dans notre présent, l’archaïque et le prophétique.

Cette légende pose les bases d’une justice professionnelle et autonome, séparée des pouvoirs de l’état et de la religion. La fondation d’une institution historique laïque, garante d’un droit collectif, devient le modèle de la justice des démocraties occidentales. Une Orestie constitue le point de départ des interrogations sur notre utopie de justice et sur notre identité de citoyen.


 

Durée 6h00 avec deux entr'actes

Année de création : 2004

Adaptation et mise en scène Renaud Marie Leblanc

Assistante Anne Gavard

Musique originale Alain Jamot

Scénographie Nathalie Roubaud

Lumières Erwann Collet

Costumes Nathalie Roubaud, Julien Silvéréano

CO-PRODUCTION

Théâtre du Merlan, Scène Nationale de Marseille

Didascalies and Co

DISTRIBUTION

Laure Pierredon Clytemnestre, Euménide
Véronique Mailliard Cassandre, Nourrice, Pythie, Euménide
Fanny Rudelle Athéna, Veilleur, Coryphée
Alice Varenne Electre, Messager, Euménide
Cédric Crenn Oreste
Vincent Deslandres Apollon, Pylade, Coryphée
Julien Silvéréano Egisthe, portier, Euménide

 

avec la participation d'un choeur de citoyens

et la participation vidéo de Jean-Claude Fall (Agamemnon)


Une OrestieTrilogie d’après Eschyle

 

Espace téléchargement