La Tragédie de Macbeth

La tragédie de Macbeth est une pièce maudite ; sans doute parce qu'elle parle de superstition, de croyances, de magie, de morts qui se relèvent. Maudit, le couple central, du jour où il croit aveuglément au message délivré par des sorcières sur la lande écossaise : Macbeth sera roi, mais pas sa descendance. De ce jour, la foi en ce destin, anime ce couple de pauvres médiocres, qui tente de se donner l'ambition de son destin, destin faussé, destin railleur.

Macbeth et sa lady traversent la lande du théâtre comme hallucinés et poètes d'une vie si terne qu'il faut la rendre héroïque.

Deux acteurs professionnels face à trente-six amateurs qui forment, à eux seuls, le corpus de notre humanité, fatale, amère et terrible.

 

Lorsqu'il s'est agi de proposer une ou des actions de sensibilisation artistiques de long cours pendant cette résidence, j'ai immédiatement pensé que la meilleure façon de sensibiliser, c'était simplement de vivre: vivre une aventure, un désir, un voyage...ensemble. Un appel à participation a permis de former un groupe d'une grosse trentaine de personnes, sans aucune sélection d'âge, de pratique, mais avec pour seul dénominateur l'enthousiasme, l’appétit et le désir. A ceux-ci se sont ajoutés quatorze jeunes techniciens en dernière année du diplôme de métier d'art régie son et lumière piloté par le lycée Blaise Pascal et ses enseignants dynamiques. Puis j'ai demandé à trois personnes de la "famille", acteurs et assistant, de se joindre à nous. Ensemble, nous avons traversé le continent Shakespeare comme on traverse la mer, sans jamais repasser aux mêmes endroits : peu de temps donc, juste le jet d'une ébauche, d'un dessin de la tragédie de Macbeth. Tous, je les remercie de ces moments de rires, d'angoisses, d’engueulades, de fraternités partagés.

"Si sale et si beau jour, je n'en ai jamais vu" Macbeth Acte 1, scène 3

 

Renaud Marie Leblanc

 

 

Quelques rapides mots sur le texte... j'ai voulu le traduire à nouveau, non pas que les traductions existantes soient défaillantes, loin de là! Mais je voulais tenter une expérience singulière : j'ai rêvé à un texte qui respecte la syntaxe anglaise, forcément incorrecte en français. Lorsque je lisais à haute voix le texte anglais, je me mettais soudainement à penser la langue différemment, à avoir un corps différent, une logique différente: cet effet poétique et singulier de la langue anglaise, je voulais le retrouver en français...Pardonnez-moi si certaines expressions paraissent curieuses ou certaines syntaxes font vriller la grammaire française : j'ai juste voulu rendre une autre clarté au texte de Macbeth, en anglais si poétique et brumeux.

 

Durée 3h

Année de création : Juin 2016

Traduction et mise en scène Renaud Marie Leblanc

Assistant à la mise en scène Vincent Franchi

 
Etudiants DMA :
 
Son
 
GIORDANO Aurélien
DAURAT Louis
LAOUCHEZ Tom
MARION Clément
KIDD Sandy
HERBIN Amandine
CHABERT Samuel
 
Lumières
 
LEMOINE Maxime
PERRIER Nathan
LE GOFF Gautier
BOUQUET Vincent
MANO Shadé
MONOT Solen
PERRILLAT Nicolas

CO-PRODUCTION

Didascalies and Co

Théâtre Joliette-Minoterie, scène conventionnée pour les expressions contemporaines

DISTRIBUTION

NAUDOU Sharmila, HAAS Florian,
et
AITELLI Robert, BARJOT Laurence, BEYNER Eric, BIANCHI Eric, BOLE Nicolas, BOTELLA ALBA Solange, BRICE Jessica, CASTELLI Cécile, CHARPIN Maëlle, CHATZOPOULOS Catherine, COMBREAS Catherine, DESVAUX Yohan, FARGETTON Dominique, FERRARA Josiane, GRILL Maryse, HAAS Florian, HAGEGE Mireille, HIMMES Khadija, LAVIGNE Charlotte, LAÏK Pierre, LEON Stéphanie, LIOTTA Claire, MAGNOLIAS Lilas, MONNIER Christa, MOULET Louis, MOULET Monique, MOREAU Natacha, NADJEM Noria, , NUCCI Michèle, PAKEL Sophie, RIERA Audrey, ROGER Myriam, SELA Dora, SCHIANO Michel, TOLLARO Fernande, VERNE Véronique. 

La Tragédie de MacbethWilliam Shakespeare