Horace

La question de la « gloire » du héros et de sa Cause y est posée sans apprêt ; Il est d’ailleurs curieux de se souvenir que ce même mot de « gloire » désigne aussi l’apparition divine entre des nuages.
Horace et son père placent cette « gloire » au-dessus de l’humain : déshumanisation du héros devenu engin meurtrier au nom de la Cause. Horace est sans doute le premier portrait d’intégriste radical de la littérature théâtrale depuis les tragiques grecs.
La pièce de Corneille écrite autour de 1642, garde malheureusement aujourd’hui une actualité brûlante : jusqu’où peut-on aller au nom de ses convictions ?
La mort peut-elle être une réponse ? Et surtout, où se place la justice ?
Passionnant et cruel, le théâtre de Corneille, qui ne cesse de décrire l’essence du héros et de l’héroïsme, produit un écho étrange en résurgence sur la figure des jeunes enrôlés pour le Djihad : Est-ce aussi une « gloire » qu’ils poursuivent ?

Durée 2h15 - tous publics à partir de 14 ans

Année de création : Mars 2017

Mise en scène et scénographie Renaud Marie Leblanc

assistant Vincent Franchi

Lumières Erwann Collet

Vidéo Thomas Fourneau

Costumes Sabine Richaud

Son et régie générale Alexandre Pax

 

 

 

CO-PRODUCTION

Production déléguée Didascalies and Co

Coproduction Théâtre du Jeu de Paume.

DISTRIBUTION

 

Horace Florian Haas
Curiace, Valère Samir El-Karoui
Camille Sharmila Naudou
Sabine Marion Duquenne
Tulle, Julie Maud Narboni
Le Vieil Horace Vincent Deslandres

 


HoracePierre Corneille

Disponible en tournée
SAISON 2019/2020